Un séjour à Paris a permis quelques visites des plus intéressantes :

J'aurai pu vous montrer les photos de l'expo Paris Magnum que L'Hôtel de Ville de la ville de Paris propose "gratuitement" 

De précieux cliches retraçant l'histoire de Paris et des parisiens depuis les années 1930 à nos jours, vus par les photoreporters de l'agence Magnum. 

les photos de la libération, des années 50, de mai 68, des années 70 et 80 jusqu'à l'avènement de l'arrivée de la télévision qui changera l'histoire photographique, nous sont ainsi exposées pour notre très grand bonheur.

Mais les photos sont interdites ! (et le catalogue de l'expo plutot cher), je jouerai donc le jeu car l'expo est vraiment splendide et vous invite simplement à visualiser la vidéo qui se trouve sur le site  : http://www.paris.fr/accueil/culture/paris-magnum-la-capitale-par-les-plus-grands-photoreporters.

 

 

P3080336

 

Il en va de même pour l'exposition  "au temps de Klimt, la sécession à Vienne" vue à La Pinacothèque de Paris ou là en + l'exposition est loin d'être gratuite, beaucoup de monde dans des salles petites, mais très belle expo tout de même qui nous a  permis de découvrir pour la première fois des œuvres telles que Judith ou la réplique de la Frise Beethoven. ainsi que d'autres  grands noms de la Sécession viennoise et de l'avant-garde autrichienne.

 

 

P3070322

 

Enfin une dernière et merveilleuse exposition... toujours sans photos !! "la toilette naissance de l'intime" au musée Marmottan Monet qui retrace l'histoire de l'intimité du XVI siècle à nos jours. une centaine d'œuvres sur des médiums variés sont consacrés à l'évolution de la toilette ainsi que son espace dédié qui va se privatiser au cours des ans. j'ai particulièrement remarqué Georges de la Tour avec « la femme à la puce », des Degas dans une série de femmes au bain, 4 tableaux des plus coquins de François Boucher qui s'offrent à nous, un Bonnard, un Fernand Leger dans « une toilette cubiste » un Picasso dans « la femme à la montre » et bien d'autres encore pour arriver à notre époque ou publicité et mode vienne investir le champ de l'intimité.

P3070185

 

Donc vous l'aurez sans doute compris, sans être photomaniaque, cela me fruste et m'agace de ne pas pouvoir immortaliser des moments d'émotion  au cours d'une exposition.....et pouvoir vous les faire partager mais j'ai vu d'autres expos je vous en parlerai plus tard..